Préparer son véhicule pour partir en vacances

Préparer son véhicule pour partir en vacances

Lorsque le mois de juillet et le mois d’août approchent, on commence à penser aux affaires que l’on apportera pendant les vacances. Dans cette même pensée, si l’on compte prendre la voiture pour voyager, il faudra également songer à effectuer quelques petits contrôles. C’est même la première chose à faire car la sécurité et le confort des passagers dépendent de la fiabilité du véhicule. Il est donc préférable de préparer son véhicule pour partir en vacances. Bien que le contrôle technique vous garantisse une voiture en bon état de marche, cela ne vous dispense pas de faire une petite vérification avant le grand départ. Prenez donc le manuel de bord et procédez à la vérification du niveau d’huile moteur, du liquide de freins et de refroidissement. Vérifiez également la pression des pneus pour éviter l’éclatement sur autoroute. Cela est souvent dû à un sous-gonflage. Par contre, des pneus sur-gonflés risquent de vous faire perdre un peu de confort sans toutefois représenter un danger. L’idéal serait de choisir la pression préconisée pour un roulage en charge. N’oubliez pas de vérifier celle de la roue de secours. Profitez-en pour faire le point sur certains éléments car même en recevant un entretien régulier, on n’est jamais à l’abri d’une panne. À ce sujet, la loi impose la présence d’un triangle de signalisation et de gilets de sécurité dans le véhicule pour prévenir les autres véhicules en cas de problème, en se garant au bord de la route. Néanmoins, bien préparer son véhicule pour partir en vacances vous évitera de faire face à ce type de situation.

Vérifiez vos freins

Les freins sont sans conteste les éléments les plus importants en matière de confort de conduite et de sécurité. Préparer son véhicule pour partir en vacances doit donc passer irrémédiablement par la vérification des freins. Comme un long voyage va beaucoup solliciter l’usage de vos freins, vous devrez être très vigilant sur l’état de ces derniers. Et il n’est certainement pas très évident de déterminer le kilométrage précis des disques et plaquettes de frein et savoir quand il faut les changer. L’usure de vos freins dépend essentiellement de votre style de conduite et le parcours que vous avez l’habitude d’emprunter. Cependant, vous n’êtes pas toujours obligé d’approcher un professionnel pour savoir le niveau d’usure de vos freins. Cela peut parfois se faire par un simple examen visuel si votre voiture est équipée de jantes en alliage qui laissent apparaître les étriers de freins. Changez vos disques et plaquettes de freins avant de partir en voyage lorsque leur épaisseur passe en dessous de 4 mm à l’avant et 3 mm à l’arrière. En effet, ce sont les disques et plaquettes de freins avant qui supportent une grande partie de la pression. Par conséquent, leur remplacement est à prioriser. Certains signes avant-coureurs peuvent également vous mettre la puce à l’oreille quant au degré d’usure de vos freins. Vous pourrez être avertie lorsque vous entendez un bruit de frottement important au freinage ou lorsque vous ressentez une vibration dans la pédale. Mais le simple allumage du témoin sur le tableau de bord lorsque les plaquettes sont usées est un signe évident qu’il faut les remplacer.

Contrôler les niveaux de fluides

Même si les voitures récentes sont dotées de témoins sur leur tableau de bord, il est toujours judicieux de contrôler les niveaux de fluides soi-même pour éviter les mauvaises surprises. Parmi les priorités, il est donc nécessaire de jeter un œil sur le niveau de l’huile moteur. Pour cela, la trace d’huile doit se situer entre le minimum et le maximum lorsque vous tirez la jauge. Si le niveau d’huile est trop bas, il faudra alors rajouter du liquide. Ensuite, vérifiez le liquide de frein situé dans un petit réservoir transparent placé au-dessus du maître-cylindre. Le liquide doit alors se situer au-dessus du mini. Pour éviter que votre joint culasse cède, veillez à ce que le niveau de liquide de refroidissement ne soit trop bas. Ce niveau doit être idéalement compris entre le mini et le maxi. Vous pouvez également faire un petit check sur le niveau du liquide de direction assistée même si celui-ci n’a pas spécialement besoin d’être entretenu. Pour parfaire votre vérification, prêtez également attention à l’huile de la boîte automatique en passant chez un professionnel.

Articles de la même catégorie :